Sélectionner une page

Souvent mal abordé, le sponsoring soulève de nombreuses questions relevant tantôt d’incompréhensions, tantôt d’inquiétudes. « Comment bien choisir l’entreprise ou la personne à sponsoriser ? » « Comment gérer son sponsoring ? » « Quelle stratégie mettre en place pour avoir des retours ? » figurent parmi les interrogations les plus régulières. En tant qu’expert et partenaire en sponsoring, je vous partage mes réponses.

 

Pourquoi le sponsoring ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, j’aimerais revenir sur une généralité présente dans l’inconscient collectif : « le sponsoring, c’est seulement un gage de visibilité ».

Détrompez-vous ! Intégrer le sponsoring à votre stratégie marketing présente bien des avantages : renforcement du sentiment d’appartenance de vos collaborateurs, amélioration de votre image en BtoB ou BtoC, acquisition de nouveaux clients, valorisation de vos services ou de vos produits …

Ce point mérite évidemment plus que quelques lignes. C’est pourquoi, j’y consacrerai tout un article prochainement.

 

Les clés pour réussir votre sponsoring

Entrons dès à présent dans le vif du sujet : « comment réussir votre sponsoring ? »

Au même titre qu’un plan marketing, le sponsoring doit être abordé de façon synthétique et réfléchie. L’époque où vous financiez le club de foot du cousin éloigné de votre voisin est révolue !

Un sponsoring se prépare selon des critères spécifiques, des objectifs clairement définis, des indicateurs clés de performance précis. Quelques pistes :

 

  • Prêtez attention au segment d’audience

Exemple par l’absurde : imaginez-vous Coca-Cola sponsoriser le festival d’Esperanzah !? Non. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que les festivaliers sensibles à l’écologie et au développement durable ne se retrouvent très certainement pas dans les valeurs de du géant mondial.

Avant toute chose, assurez-vous de partager la même audience que le sponsorisé afin que votre discours, vos valeurs et vos produits fassent écho auprès de sa cible.

 

  • Définissez des objectifs clairs

Comme évoqué plus haut, le sponsoring n’engendre pas seulement de la visibilité, il remplit de nombreuses missions.

Par exemple, en vous associant à des manifestations ou des associations, vous allez vous approprier le caractère émotionnel de l’évènement et acquérir toute la légitimité pour revendiquer certaines valeurs : partage, solidarité, entraide, esprit d’équipe …

En interne, il s’agit de proposer à vos employés des actions permettant de développer la cohésion d’équipe, autour d’un exploit ou d’une aventure. Votre équipe s’approprie l’évènement ou s’identifie à la personne ou l’association qui porte les couleurs de l’entreprise. Ce sentiment va augmenter la motivation de vos salariés et leur sentiment d’appartenance.

Deux exemples, deux buts différents.

Il s’agit donc de définir correctement vos objectifs en amont et d’élaborer votre projet de sponsoring autour de ceux-ci, en vue de les atteindre.

 

Aucun texte alternatif pour cette image
 
  • Optez pour un sponsoring qui vous ressemble

Attention au « bad buzz » !

En effet, mal sponsoriser peut vous porter préjudice ! Au-delà de toucher une audience insensible à votre message, vous risquerez de vexer la vôtre et, dans le pire des cas, créer un scandale !

A l’époque où les tweets et les partages se multiplient à la vitesse de l’éclair, redoublez de prudence et, dans le doute, orientez-vous vers des sociétés ou des associations qui vous correspondent à 100%.

 

  • Soyez original et malin : pensez interactions !

Là où le sponsoring remplit plusieurs fonctions, ne vous contentez pas d’un simple affichage.

Puisque vous pouvez proposer un apport financier, mais également un apport en main d’oeuvre, en services ou en compétences, proposez des idées novatrices et originales pour arriver aux résultats escomptés.

Un photobooth, par exemple ! Avez-vous déjà notifié le champ de mails présent à la fin de la capture ? Quelle superbe idée pour étoffer sa base de données, n’est-ce pas ?

Et si, en tant que sponsor, vous fournissiez l’appareil pour en récolter la base de données ?

 

  • Faites vivre votre sponsoring

De mille et une façon !

Lors d’un évènement, investissez-vous ! Allez sur place, rencontrez votre audience, discutez de vos produits, de vos services….

Combinez votre sponsoring à une communication impactante : servez-vous-en sur les réseaux sociaux ou dans les médias.

Créez du contenu photos, vidéos.

Lancez de la publicité autour de celui-ci.

En un mot : agissez !

 

  • Ne sous-estimez pas l’évaluation

J’ai travaillé plus de 20 ans dans le milieu bancaire et chaque année nous débloquions un budget sponsoring « parce que c’était prévu ». Ce que nous en retirions ? De la visibilité.

En toute honnêteté, nous récoltions les résultats à l’aveugle, pour la simple et bonne raison qu’aucun indicateur clé de performance n’avait été défini à l’avance.

C’est pourquoi, dès le départ de votre sponsoring, je vous recommande fortement d’établir des indicateurs clés de performance et de demander un feedback régulier.

Vous pourrez ainsi plus facilement ajuster votre stratégie si nécessaire et éviter de dépenser votre budget inutilement.

Aucun texte alternatif pour cette image

 

Un dernier conseil ?

Entourez-vous !

Comme vous pouvez le constater, choisir le bon sponsor n’est pas si aisé. Déléguer cette partie à un expert vous assure des résultats pertinents, tout en vous épargnant des heures et des heures de travail.

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à vous rendre sur mon site www.geoffroy-josquin.com